Don't Miss

RDC: 42 policiers décapités au Kasaï

By on March 26, 2017

42 policiers auraient été tués par des hommes armés, identifiés par les autorités locales comme membres de la miliceKamuina Nsapu, sur la route entre Tshikapa et Kananga.

Le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï indique que 6 officiers ont eu la vie sauve car ils parlaient la langue de la région à savoir le tshiluba.

C’est l’attaque la plus meurtrière à ce jour dans cette région secouée par l’insurrection des adeptes du chef traditionnel Kamuina Nsapu, tué en août dernier.

Un convoi de deux véhicules qui transportait des policiers venus de Kinshasa aurait été attaqué par une centaine d’assaillants se réclamant de la milice locale Kamuina Nsapu.

Selon le président de l’Assemblée provinciale, les policiers auraient pu être enterrés dans une fosse commune, mais personne n’a encore été sur place pour le vérifier.

Il y a deux semaines environ, deux experts de l’ONU, un américain et un suédois ont disparus dans la zone. A ce jour, l’organisation n’a aucune nouvelle d’eux, ni des quatre congolais qui les accompagnaient.

D’après l’ONU, 400 personnes ont été tuées et 200 000 déplacées dans la région depuis la mort du chef traditionnel Kamuina Nsapu.

La RDC est confrontée à un climat d’instabilité politique alors que le président Joseph Kabila s’est maintenu au pouvoir au-delà de son mandat expiré en décembre dernier.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.