Don't Miss

Zimbabwé: vers une compensation des fermiers blancs

By on March 12, 2016

Le gouvernement a démarré l’évaluation de la valeur des fermes pour déterminer le montant des indemnisations.

La réforme agraire controversée et parfois violente est considérée par beaucoup d’observateurs comme une des principales causes de la crise économique qui frappe le pays.

Plusieurs milliers de fermiers blancs avaient été expropriés de leurs terres et luttent depuis des années pour obtenir un dédommagement.

Selon la constitution zimbabwéenne, c’est l’ancienne puissance coloniale, le Royaume-Uni, qui devrait payer les compensations pour les terres saisies par le gouvernement.

Mais il n’a pas été précisé quand les fermiers seraient dédommagés, mais les compensations seraient différentes selon les fermes.

La réforme agraire a été conduite au Zimbabwe pour contre-balancer les injustices du passé colonial, où les Blancs s’étaient octroyés les meilleures terres, au détriment de la majorité noire. Cette réforme a ainsi plongé le pays, ancien grenier à blé de l’Afrique australe, dans une pénurie durable de nourriture.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.