Don't Miss

Sénégal: deux morts lors de violentes manifestations

By on January 31, 2012

Un collégien et une femme de 60 ans ont trouvé la mort lors de manifestations à Podor dans le nord du Sénégal.
Dans le nord du Sénégal, la tension monte d’un cran. Deux personnes auraient trouvé la mort ce matin à Podor, près de Saint-Louis, où De violents affrontements avec la police ont eu lieu. Selon une source sur place et un porte parole du M23, contactés par Jeune Afrique, il s’agirait d’un collégien et d’une femme âgée de 60 ans, mortellement blessés par des balles tirées par la police. Les corps ont été transférés à l’hôpital de Ndioum.
Manifestations et arrestations
Par ailleurs, le QG du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno jubel (FSD/BJ), dont le candidat est le député maire de Saint-Louis, Cheick Bamba Dieye, indiquait que « le responsable départemental des jeunes du FSD/BJ, Abdourahmane Kâ, a été arrêté et déféré ». « La police doit faire preuve de retenue et comprendre que nous sommes dans une situation exceptionnelle, indiquait dimanche à Jeune Afrique le maire de Saint-Louis, c’est un combat politique et électoral. »
Depuis vendredi et l’annonce de la validité de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade, des manifestations se sont poursuivies à Podor et Saint-Louis notamment. Des affrontements avec les forces de l’ordre avait déjà conduit dès samedi à l’arrestation de plusieurs jeunes. Si dimanche certains d’entre eux avaient été relâchés, Cheick Bamba Dieye expliquait « passer du temps au téléphone avec les autorités locales pour les convaincre de libérer tout le monde ».

Jeune Afrique.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.