Don't Miss

Egypte: Pas d’engouement pour le vote pour le Conseil consultatif

By on January 30, 2012

Les Égyptiens ont commencé à voter le 29 janvier 2012 pour élire le Conseil consultatif (Choura) du Parlement. Les élections vont s’étendre jusqu’au 22 février. Le scrutin mobilise peu. Le Conseil consultatif, qui est aussi défini comme la chambre haute du Parlement, pourrait bien disparaître lors de la prochaine réforme constitutionnelle.
Les élections se dérouleront sur deux phases pour élire 180 membres du Conseil consultatif. Un tiers d’entre eux seront choisis par scrutin uninominal sur deux tours et deux tiers par scrutin de liste.

La très faible affluence des premières heures reflète le désintérêt quasi généralisé des électeurs. Au début des législatives, les électeurs se pressaient en longues files d’attente devant les bureaux de vote.

Contrairement aux partis islamistes qui ont présenté des candidats pour tous les sièges, la plupart des partis laïcs boudent ces élections qu’ils estiment aussi dispendieuses qu’inutiles. Le Conseil consultatif n’a, en effet, aucun pouvoir législatif. Son seul intérêt est qu’il participera, avec le Parlement, au choix des 100 membres de l’Assemblée constituante chargée de rédiger la nouvelle Constitution.

Cette Constitution pourrait paradoxalement sceller la mort du Conseil consultatif dont la plupart des courants politiques réclament la disparition sous sa forme actuelle. Le Conseil n’aurait donc plus que quelques mois à vivre.

L’élection de la Choura doit se dérouler dans deux zones géographiques et se termineront le 22 février 2012.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.