Don't Miss

Soudan: arrestation à Khartoum de trois opposants

By on December 7, 2009

Trois dirigeants de l’opposition, membres du parti au pouvoir au Sud-Soudan, ont été arrêtés lundi à Khartoum alors qu’ils s’apprêtaient à participer à une manifestation contre le gouvernement central, ont constaté des témoins dont un journaliste de l’AFP.

Pagan Amum, Yassir Arman et Abbas Gumma, responsables du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM, ex-parti rebelle membre du gouvernement d’union nationale), ont été arrêtés par la police à leur arrivée devant le Parlement, où devait être organisé un rassemblement pour réclamer des réformes démocratiques.

M. Amum est le secrétaire général du SPLM, M. Arman le secrétaire général adjoint du parti pour le nord du Soudan, alors que M. Gumma est secrétaire d’Etat au sein du ministère de l’Intérieur.

La police soudanaise a mis en garde dimanche l’opposition et les ex-rebelles sudistes contre la tenue de cette manifestation jugée “illégale”.

Le SPLM n’arrive pas à s’entendre avec le Parti du Congrès national du président Omar el-Béchir sur des réformes démocratiques en vue des élections d’avril 2010 et sur la loi devant encadrer le référendum de janvier 2011 sur la sécession du Sud-Soudan.

Afp.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.