Don't Miss

Burkina Faso: 3 personnes enlevées et 3 gendarmes tués

By on September 27, 2018

Trois personnes, dont deux expatriés travaillant pour une mine d’or à Inata, dans le nord-est du pays, ont été enlevées dimanche 23 septembre.Les deux étrangers se rendaient, avec leur conducteur burkinabè, à Ouagadougou. Trois gendarmes partis à la trousse des ravisseurs ont été tués dans une embuscade en soirée, un quatrième est blessé.

Le véhicule des deux expatriés – le fils du responsable de la mine, de nationalité indienne, et un Sud-Africain – ainsi que de leur chauffeur, de nationalité burkinabè, a quitté le camp du site minier vers 8h dimanche matin. Après avoir traversé la localité de Gouna, vers Tongomayel, il était injoignable.

Les assaillants, nombreux, seraient arrivés à motos. Après le rapt, les hommes armés se seraient dirigés vers la frontière malienne.

Pendant ce temps, 10 gendarmes se sont lancés à leurs trousses. Mais la patrouille est tombée dans une embuscade vers Tongomayel. Le bilan fait état de trois gendarmes tués et un blessé.

L’identité du groupe armé est encore inconnue.

Les pays du Sahel, dont fait partie le Burkina Faso, sont la cible de groupes terroristes depuis 2013. Les forces de défense et de sécurité sont toujours sur le terrain à la recherche du moindre indice permettant de d’avoir des informations sur les responsables de cet enlèvement et de l’assassinat des trois gendarmes.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.