Don't Miss

Légère progression de la croissance en Afrique en 2018

By on May 12, 2018

Selon un recent rapport du Fonds monétaire international (FMI), présenté mardi 8 mai à Libreville, au Gabon, et qui concerne la region subsaharienne, “Le taux de croissance moyen de la région devrait passer de 2,8 % en 2017 à 3,4 % en 2018, en hausse dans environ deux tiers des pays”.

Les Etats les plus performants sont le Bénin, le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie, indique le FMI. Leurs économies ont progressé de 6 % ou plus en 2017 et maintiendront une forte croissance à moyen terme. C’est l’Ethiopie qui affiche le taux le plus élevé, avec 10,9 % de croissance en 2017 et une prévision de 8,5 % pour 2018.

Quinze pays à faibles revenus ont une dette jugée préoccupante.

Depuis 2014, l’Afrique a été touché à des degrés variables par la baisse des prix du pétrole.

Le Fonds, qui a lancé dans vingt pays d’Afrique subsaharienne des programmes d’appui ou d’aide financière, prône une croissance « soutenue ».

Mais les plans d’ajustement structurel du FMI dans les années 1980 ont laissé de douloureux souvenirs en Afrique. Ils sont accusés d’avoir appauvri une partie de la population par des mesures trop libérales.
Aujourd’hui, l’institution dit vouloir mettre l’accent davantage sur le PIB par habitant que sur le PIB par pays et protéger les dépenses sociales.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.