Don't Miss

Tchad: Donald Trump met le pays sur sa “liste noire”

By on September 25, 2017

Le président américain, Donald Trump, a livré dimanche une nouvelle mouture sur son décret migratoire assorti d’une liste de pays visés par ledit décret qui prendra effet dès le 18 octobre..

Le Tchad fait partie de la nouvelle liste américaine de pays touchées par les restrictions de circulations des voyageurs édictée par l’Administration Trump.

Dans cette nouvelle version, trois pays font leur entrée sur la liste des citoyens dont l’accès est interdit ou limité aux États-Unis. L’autre nouveauté c’est que le Soudan, jadis paria, est exempté de la mesure.
En définitive, huit pays dont: l’Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Yémen, le Venezuela, la Corée du Nord et… le Tchad sont accusés par les Américains de manquements à la sécurité sur leurs voyageurs et un manque de coopération avec Washington.

Et pourtant, selon le décret, le Tchad «un partenaire important et de valeur pour le contre-terrorisme». Le décret note la présence sur le sol tchadien de différents groupes djihadistes comme le groupe État islamique, Boko Haram ou al-Qaida au Maghreb islamique. Et N’Djamena «ne partage pas de manière adéquate les informations concernant la sécurité du public et le terrorisme».

Le Tchad et la Corée du Nord feront l’objet d’interdictions complètes. Pour le cas du Vénézuéla, les restrictions s’appliqueront uniquement à certains fonctionnaires et à leurs familles

«Rendre l’Amérique sûre est ma priorité numéro un. Nous n’accepterons pas dans notre pays ceux que nous ne pouvons pas bien contrôler», a affirmé le président américain Donald Trump dans un message sur Twitter.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.