Don't Miss

Cameroun: une bombe artisanale explose à Bamenda

By on September 18, 2017

Bamenda, la capitale régionale du Nord-Ouest a connu grand moment de frayeur samedi dernier. Deux bombes ont explosé dans la ville sans faire pour l’heure de dégâts. Aucune victime n’est à déplorer.

La première bombe a explosé samedi dans un taxi qui se dirigeait vers le marché des vivres de Bamenda.

La bombe fabriquée localement a été placée dans un haut-parleur.

La seconde bombe artisanale a explosé quelques minutes plus tard non loin de “Hospital round about”.

La police a découvert sur les lieux un autre engin qui n’a pas explosé. Il a été désamorcé par une équipe du BIR (Bataillon d’Intervention Rapide).

Deux autres bombes artisanales ont été découvertes et désamorcées, plus tard, au palais des congres de Bamenda. Une messe y était d’ailleurs prévue dimanche.

Il n’y a pas longtemps la police et les autres forces de défense avait découvert une importante cache d’armes. C’est la première fois, depuis le début de la crise sociale qui mine les régions dites anglophones, que des bombes sont utilisées.
Est-ce un signe plus expressif de la radicalisation de certaines activistes ou bien un changement du mode opératoire? Les populations sont exsangues de la situation qui prévaut tant dans le sud-ouest que dans le nord-ouest du Cameroun. Cette partie anglophone du Cameroun est secouée depuis octobre 2016 par une crise sociale sans précédent. Des groupuscules demandent le fédéralisme quand d’autres réclament la sécession du pays.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.