Don't Miss

Burundi: manifestation contre des “faux rapports” sur le pays

By on February 13, 2017

Le pouvoir a organisé samedi 11 février de nouvelles manifestations à travers les 119 communes du pays.
La protestation a mobilisé entre 600 et 1.000 personnes, avant les traditionnels « travaux communautaires » auxquels sont astreints les Burundais chaque samedi, selon le site d’informations SOS Médias Burundi. Selon des journalistes sur place, les manifestants étaient cinq mille… 10 000 selon l’administration.

Ils ont marché pour protester contre un rapport produit par un groupe d’experts des droits de l’homme et qui fait état des violations alarmantes des droits de l’homme dans le pays. Des ONG locales et internationales, la FIDH, Human Rights Watch, la ligue Iteka, ainsi que l’office du haut-commissaire des droits de l’homme de l’ONU sont pointés pour leurs rapports successifs sur les graves violations des droits de l’homme qui sont commises par les forces de l’ordre au Burundi. Selon Térence Ntahiraja, assistant du ministre de l’Intérieur, ils fustigent également leur soutien aux organisations de la société civile radiées par le ministère de l’Intérieur.

Ces manifestants ont, par ailleurs, tenu à démentir l’information diffusée par la radio BBC selon laquelle 500 personnes fuient chaque jour le pays à cause du traumatisme causé par les violations des droits de l’Homme… Pour les autorités burundaises, ceux qui quittent le pays fuient plutôt la famine.

Le pouvoir burundais, de son côté, assure que la paix est désormais rétablie dans le pays. Les autorités burundaises, qui parlent de « complot international » n’hésitent pas à qualifier les accusations d’« infondées ». L’opposition quant à elle dénonce de grandes messes qui servent à faire pression sur la communauté internationale, mais aussi à distraire la population des problèmes que sont l’insécurité et la grande misère dans laquelle elle vit désormais.

Le nombre des réfugiés burundais pourraient atteindre 500 000 à la fin de cette année.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.