Don't Miss

RDC: 36 mois de prison ferme pour Moïse Katumbi

By on June 22, 2016

Le tribunal de paix de Lubumbashi vient de condamner l’opposant et homme d’affaires Moise Katumbi à 36 moisde prison ferme pour la vente illégale d’un immeuble à Lubumbashi.

Moïse Katumbi était déjà poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’Etat, accusé d’avoir recruté des mercenaires. Il avait eu néanmoins l’autorisation de se faire soigner à l’étranger.

Il doit également payer une amende de 6 millions de dollars américains, soit 3 milliards de FCFA.

Les avocats qui avaient déjà récusé le juge doivent dire dans l’après-midi s’ils vont faire appel ou pas.

L’audience s’est tenue en l’absence de Katumbi, qui se fait actuellement soigner à l’étranger, avec l’autorisation du procureur général de la République.

Il s’agit d’une affaire d’expropriation d’immeuble. L’immeuble appartiendrait à un citoyen grec, Alexandros Stoupis, qui a déjà fait condamner, pour les mêmes raisons, Jean-Claude Muyambo, un autre opposant à Kabila et ex-gouverneur du Katanga. Mais selon la défense du candidat à la présidentielle, l’immeuble appartient à son frère depuis 1976.

M. Muyambo est toujours incarcéré à Makala, la principale prison du pays.

Moise Katumbi et son frère ont donc porté plainte en retour contre le citoyen grec. Comparution directe le 11 juillet.

D’après les avocats de M. Katumbi, le montant de l’amende n’est pas de 6 millions de dollars, mais plutôt 1 million.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.