Don't Miss

Erythrée/Ethiopie: le torchon brûle

By on June 13, 2016

Des combats ont éclaté ce dimanche 12 juin à la frontière entre l’Erythrée et l’Ethiopie.

L’Erythrée a accusé ce lundi l’Ethiopie d’une attaque à sa frontière, mais Addis Abeba a affirmé ne pas avoir eu connaissance de ces combats.

Dans un très bref communiqué publié tard dans la soirée de dimanche par le ministère de l’Information, le gouvernement d’Asmara affirme que l’Ethiopie a « lancé une attaque contre l’Erythrée sur le front de Tsorona ».

En face, le porte-parole du gouvernement éthiopien, Getachew Redda, a nié les accusations. “A notre connaissance, il n’y a pas d’affrontements”, a-t-il affirmé.

Tsorona est l’un des villages disputés de la frontière entre les deux pays où les accrochages sont fréquents depuis des années.

Depuis deux ans et demi, la frontière entre l’Éthiopie et l’Érythrée est le théâtre d’affrontements ayant causé la mort de milliers de personnes.

Malgré la signature en 2000 d’un accord qui a mis fin aux combats, le climat reste tendu dans la région.

Un différend frontalier oppose depuis de longue date l’Éthiopie à l’Érythrée, concernant une zone attribuée à l’Erythrée, selon un jugement rendu par une commission spécialisée des Nations unies. Mais l’Ethiopie a contesté la décision.

Entre 1998 et 2000, un nouveau conflit entre les deux pays avait fait plusieurs dizaines de milliers de morts.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.