Don't Miss

Côte d’Ivoire: les victimes du Probo Koala seront indemnisées

By on June 18, 2016

Dix ans après l’affaire dite du Probo Koala, les victimes vont toutes être indemnisées, après une décision de justice prise à Londres.
Les faits remontent à 2006, lorsqu’un cargo, le Probo Koala, a déversé des tonnes de résidus toxiques autour d’Abidjan, faisant officiellement 17 morts, et des dizaines de milliers de victimes.

Un tribunal de Londres a condamné un cabinet à verser l’intégralité des indemnisations aux victimes du cargo Probo Koala.

“La Haute Cour de justice de Londres a ordonné au cabinet Leigh Day de dédommager les 4 752 victimes qui ont été privées de leur compensation”, s’est réjoui une association des victimes dans un communiqué transmis à l’AFP.

C’est une grande victoire pour les victimes des déchets toxiques en Côte d’Ivoire.

Dix ans après l’arrivée du Probo Koala dans le port d’Abidjan, toutes vont enfin recevoir leurs 750 000 FCFA. Un soulagement pour Denis Yao Pipira, le président de l’Union nationale des victimes de déchets toxiques de Côte d’Ivoire.

« C’est une victoire importante parce que des gens ont souffert. Les conséquences ont été multiples : psychologiques, morales, des problèmes de santé récurrents, la perte du travail. Nous pensons que justice a été rendue et c’est un grand soulagement pour nous. »

Une nouvelle date d’audience sera fixée pour l’évaluation du montant des dommages et intérêts. Elle devrait se tenir courant octobre 2016, selon les associations des victimes.

En 2006, le Probo Koala, un cargo pétrolier avait alors déchargé dans le port d’Abidjan plus de 500 tonnes de déchets hautement toxiques. L’armateur du paquebot, condamné, n’a toutefois jamais reconnu sa responsabilité.

Trafigura était l’affréteur du cargo Probo Koala, dont le déversement de résidus toxiques en août 2006 avait causé, selon la justice ivoirienne, la mort de 17 personnes et des milliers d’intoxications.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.