Don't Miss

Burundi: résolution de la crise en Ouganda

By on December 28, 2015

Une délégation du gouvernement, des membres de l’opposition et des représentants de la société civile du Burundi sont à Kampala, en Ouganda,en vue du règlement de la crise politique dans leur pays.
Le Cnared, coalition de tous les groupes opposés au troisième mandat de Pierre Nkurunziza, a également été invité à participer aux négociations.
L’opposition et la société civile jugent cette candidature contraire à la Constitution et à l’Accord d’Arusha, qui a mis fin à la guerre civile en 2006.
Le président Nkurunziza a été réélu en juillet, lors d’un scrutin présidentiel boycotté par l’opposition.

Le présidente de la commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, a déclaré vendredi qu’elle se félicitait de “la reprise du dialogue inter-burundais à Entebbe”, ajoutant avoir adressé un message à M. Nkurunziza plaidant pour le déploiement de la force de l’UA, afin “d’obtenir le feu vert du gouvernement pour un déploiement rapide”.
Le gouvernement burundais a rejeté le principe de la mission de l’UA et prévenu que si cette dernière devait mener à bien ce déploiement sans son aval, cette mission serait alors considérée comme une “force d’invasion et d’occupation”.
Le lieutenant-colonel Edouard Nshimirimana, un ancien officier supérieur de l’armée burundaise, a proclamé mercredi dernier, la naissance d’une rébellion, les Forces républicaines du Burundi (Forebu).

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.