Don't Miss

Tunisie: Chokri Belaïd, déjà un an

By on February 6, 2014

Ce jeudi, cela fait un an que le Tunisien Chokri Belaïd était tué de trois balles tirées à bout portant devant son domicile. Et ironie du sort, mardi dernier, l’assassin présumé de Chokri Belaïd, était mort au terme d’un assaut de 20 heures contre une maison de la banlieue de Tunis.

L’assassinat de Chokri Belaïd, il y a un an, provoque instantanément stupeur et colère car personne n’imaginait qu’un chef de parti serait tué, malgré les menaces proférées à l’encontre de certains leaders de la gauche tunisienne. Le leader du Parti des patriotes démocrates unis était un militant de tendance marxiste et farouche critique des islamistes.

Des dizaines de milliers de personnes s’étaient rendues le 8 février 2013 à ses funérailles, qui se sont transformées en manifestation contre les islamistes d’Ennahda alors aux commandes.

Le parti islamiste au pouvoir et la mouvance salafiste sont pointés du doigt. Ce 6 février 2013 marque aussi le début d’une longue crise politique qui aboutit au départ d’Ennahda de la primature.

Chokri Belaïd est devenu en quelques heures un symbole

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.