Don't Miss

Tchad/RCA: Déby favorable à l’envoi de Casques Bleus

By on February 15, 2014

N’djamena est disposé à voir une force onusienne se déployer en RCA. Le président Déby l’a dit, vendredi 14 février à Paris, après un entretien avec son homologue François Hollande.

Le chef de l’Etat tchadien est arrivé à l’Elysée après la tenue d’un conseil de Défense à l’issue duquel François Hollande a annoncé le renforcement de l’opération Sangaris en RCA, avec l’envoi de 400 hommes supplémentaires.

Le Tchad et d’autres pays africains étaient également frileux dans une période où le continent essaie de construire une Afrique de la défense.
Mais hier, le président Déby a assoupli sa position sur l’envoi de casques bleus.
La décision du Conseil de Sécurité n’est pas attendue avant au moins fin mars. En attendant, la Misca continuera son travail auprès des troupes françaises de l’opération Sangaris.
Mais pour Déby, pas question d’envoyer des renforts tchadiens pour la Misca.

Idriss Déby en a profité pour réfuter les accusations de parti pris dont fait l’objet, de façon récurrente, l’armée tchadienne en RCA. Certains éléments tchadiens ont en effet été accusés de soutenir les membres de l’ex-Seleka, la rébellion qui a pris le contrôle de la Centrafrique de mars 2013 jusqu’à sa dissolution en janvier 2014.
Pour lui: ” l’armée tchadienne est composée de musulmans, de chrétiens, mais aussi de gens qui n’ont pas de religion, donc ce serait un tort à faire que de dire que l’armée tchadienne a pris gain de cause pour les musulmans. Est-ce que les soldats ou les officiers chrétiens qui sont dans cette armée accepteraient cela?”

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.