Don't Miss

RDC: Bosco Ntaganda devant la CPI

By on February 10, 2014

Bosco Ntaganda l’ancien chef de guerre congolais, doit comparaître à partir de lundi devant la Cour pénale internationale.
Il est accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre depuis qu’un mandat d’arrêt international contre lui a été rendu public par la CPI.
L’audience de confirmation des charges doit avoir lieu de lundi à jeudi. Le procureur devra y convaincre les juges que les éléments de preuve qu’il a récoltés sont assez solides pour justifier un procès.

Bosco Ntaganda doit répondre de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en 2002 et 2003 dans l’est de la RDC lorsqu’il était l’un des dirigeants des FPLC. A l’Est du Congo, Ntaganda a été surnommé Terminator en raison de massacres et d’autres violations des droits de l’homme.

Bosco Ntaganda, a même été général de l’armée congolaise à la faveur d’un accord de paix en 2009.

“Ntaganda a planifié et mené bon nombre d’attaques militaires coordonnées contre les Lendu et d’autres tribus non-Hema”, assure le procureur dans des documents déposés devant la Cour.

Au moins 800 personnes ont été tuées par les hommes de Ntaganda en 2002 et 2003, selon l’accusation.

Ntaganda a été transféré à la CPI le 22 mars 2013 après s’être rendu quatre jours plus tôt à l’ambassade des Etats-Unis à Kigali au Rwanda.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.