Don't Miss

Cameroun: le cinquantenaire fêté à Buéa

By on February 21, 2014

Le Cameroun a célébré, ce jeudi 20 février, les cinquante ans de la réunification de la partie anglophone et francophone. Les manifestations du cinquantenaire ont eu lieu dans la ville de Buéa.
Mais l’événement a lieu avec trois ans de retard à cause des lourdeurs administratives, ou des desideratas du président Biya au pouvoir depuis 1982!!! Pour ce dernier, « Mieux vaut tard que jamais ».

Hier était donc journée fériée au Cameroun. Et tout le gratin politique, tout l’Exécutif camerounais s’est retrouvé à Buéa, capitale du Cameroun sous la domination allemande.

L’événement attendu depuis trois ans pour des raisons budgétaires et des carences organisationnelles a donc finalement eu lieu.
Sans jamais les nommer, le chef de l’État camerounais a aussi salué le sacrifice et le patriotisme des héros du 1er octobre 1961 qui ont consacré les retrouvailles entre les deux parties divisées du Cameroun. Un peu partout dans cette cité, des effigies de Paul Biya étaient visibles, trop visibles même. Un véritable culte de la personnalité: Au total, 50 effigies dont 30 grandes affiches et 20 moyennes portant à son image.

Sur le plan infrastructure, le chef de l’Etat a souligné qu’a l’indépendance, seulement 621 kilomètres de voies étaient bitumées. Avant de se réjouir que le Cameroun dispose de nos jours de 5200 kilomètres de bitume et de 21 aéroports dont quatre internationaux.

About Armand Djoualeu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.