Don't Miss

Burundi: Bujumbura sous les eaux

By on February 11, 2014

Au moins 60 personnes sont mortes à la suite de pluies diluviennes dans la nuit de dimanche à lundi à Bujumbura. Pour beaucoup, cela ne s’était encore jamais produit. Le bilan de cette nuit tragique est encore partiel car les recherches continuent dans les décombres.

“La pluie qui s’est abattue cette nuit sur la capitale et ses environs a causé une véritable catastrophe naturelle”, a déclaré à la presse le ministre de la Sécurité publique, le général Gabriel Nizigama.

Les habitants des quartiers nord de Bujumbura sont les plus touchés.

Des coulées d’eau et de boue ont dévalé la colline qui surplombe la ville, détruisant un axe important, de nombreux bâtiments et des cultures.
D’ailleurs, deux routes reliant la capitale à la République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda ont par ailleurs été coupées.

“C’est la première fois dans l’histoire que la ville de Bujumbura connaît de tels dégâts”, a affirmé le maire de la ville, Saïdi Juma, qui en appelle “à la solidarité nationale et internationale”.

D’autres parties du pays ont été touchées par les intempéries, le Burundi étant actuellement dans sa “petite” saison des pluies.

About AfricaTimes

One Comment

  1. Pingback: Africa | Morire per troppa acqua. In Africa

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.