Don't Miss

RCA : le nouveau gouvernement contesté

By on February 4, 2013

Le portefeuille de la Défense a été attribué au président de la Séléka, Michel Djotodia, également nommé premier vice-premier ministre.

Mais le porte-parole des rebelles s’est dit surpris à l’annonce de la formation du gouvernement.

Christophe Gazam-Béti, qui a été nommé nouveau ministre de la communication précise que la Séléka ne rejette pas le gouvernement, mais réclame un réaménagement.

‘’Nous avons été surpris que le gouvernement ait vu le jour alors que l’arbitrage définitif n’était pas encore terminé’’. Et puis la Séléka dit qu’elle aurait voulu que ses propositions soient prises en compte aussi bien sur le plan qualitatif que quantitatif.

‘’Sur un gouvernement de 33 ministres nous pensons que cinq ministères, c’est un peu limite’’ Indique Christophe Gazam-Béti. Pour les rebelles,ce n’est pas parce qu’ils ont le ministère de la défense qu’on pourrait dire que la représentation est suffisante. ‘’

Je ne pense pas qu’on soit totalement en phase avec les accords de Libreville, ‘’nous ne rejetons pas le gouvernement, il faut être constructif mais nous souhaitons qu’un certain réaménagement soit effectué de manière à aller dans le bon sens’’ précise en outre le porte parole de la Séléka.

En fait les rebelles de la Séléka voudrait une répartition équitable des postes de souveraineté et de gestion économique.

‘’On ne rentre pas dans un gouvernement pour rentrer dans un gouvernement, on rentre dans un gouvernement avec un programme, une vision et une volonté de réussir’’ affirme Christophe Gazam-Béti.

BBC.

About AfricaTimes

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.