Don't Miss

Madagascar: Rajoelina candidat en 2018

By on January 22, 2013

A Madagascar, Andry Rajoelina n’est pas candidat cette année mais déjà en lice pour 2018. En déplacement à Tamatave ce week-end, le président de la transition a annoncé qu’il se présenterait dans cinq ans. Les habits du président-candidat ne sont donc pas complètement rangés. D’autant qu’Andry Rajoelina compte bien faire gagner son parti aux élections législatives. Une partie de l’opposition dénonce déjà une confusion des genres.
Un hôpital, des logements sociaux et un hôtel de ville, Andry Rajoelina a poursuivi son marathon d’inaugurations ce week-end à Tamatave. L’occasion également d’annoncer qu’il faudrait compter sur lui pour 2018 et de remobiliser ses partisans pour les échéances électorales à venir.

Un président qui sort de son devoir de neutralité en faisant campagne pour son parti, c’est ce que dénonce la mouvance de l’ancien chef d’Etat Marc Ravalomanana.

Guy Rivo en est l’un des porte-parole : « C’était déjà un affront et une propagande avec toutes les inaugurations qu’il fait. Aujourd’hui ce n’est plus une propagande pour lui, c’est une propagande pour l’ensemble des gens qu’il va soutenir. Disons qu’il y a une confusion entre ce qu’il doit faire en tant que président de la transition et le comportement qu’il doit avoir par rapport à la vision de son parti. C’est un problème de pensée unique. Il pense qu’avec son équipe que systématiquement ils ont le droit et ils peuvent faire tout ce qu’ils ont envie de faire et de tout dire. »

Les partisans de l’ancien président craignent un hold-up électoral et réclament le respect des règles pour la campagne qui s’annonce. Le premier tour de l’élection présidentielle est prévu le 8 mai, le second le 3 juillet, en même temps que les législatives.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.