Don't Miss

Egypte: le chef de l’armée avertit

By on January 29, 2013

Le général Abdel Fattah Al-Sissi a déclaré que le conflit politique dans son pays pourrait conduire à un effondrement de l’Etat et constituer une menace pour les prochaines générations. Le chef de l’armée égyptienne a lancé cette mise en garde dans un communiqué publié sur la page Facebook de l’armée, après que des milliers de personnes ont défié la mesure de couvre-feu en manifestant dans trois villes le long du canal de Suez. Les protestataires ont scandé des slogans hostiles aux Frères musulmans.

Cinquante personnes ont trouvé la mort en cinq jours de violence, mais le calme est revenu au Caire. Des heurts sporadiques entre policiers et jeunes manifestants se sont poursuivis jusque tard dans le nuit de lundi à mardi.

L’armée s’est déployée depuis plusieurs jours à Port-Saïd et Suez pour protéger des bâtiments publics et des installations vitales dans ces deux villes.

En décembre, l’armée avait appelé le pouvoir et l’opposition au dialogue lors de la crise née de la décision du président Mohamed Morsi de s’octroyer des pouvoirs supplémentaires et d’organiser un referendum constitutionnel.

Les Etats-Unis ont condamné ces violences qui pourraient fragiliser davantage le régime islamiste des Frères musulmans.

BBC.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.