Don't Miss

Guinée: Alpha Condé veut tourner la page

By on March 24, 2011

Le président guinéen a été reçu hier mercredi 23 mars 2011 par Nicolas Sarkozy. Alpha Condé veut une nouvelle coopération avec la France et entend tourner la page de relations difficiles depuis l’indépendance. Sur le terrain économique, Alpha Condé fait face à une polémique sur l’octroi de la concession du port de Conakry au groupe Bolloré. Un décret a rompu l’accord passé précédemment avec la société francaise Getma.
Interrogé par RFI sur les raisons de son choix favorisant le groupe Bolloré, Alpha Condé a répondu avec ironie qu’il s’est battu « pendant cinquante ans » et qu’il n’a eu « besoin de personne pour mener [son] combat », ajoutant même que Vincent Bolloré n’était pas avec lui en prison.

Aux yeux du président guinéen, son choix n’a donc pas été dicté par des liens d’amitié avec l’entrepreneur français, mais au nom de l’intérêt de la Guinée : « les techniciens et les juristes m’ont présenté un dossier qui montrait que Getma n’a pas rempli les conditions. »
Quant à savoir si cette affaire ne risquait pas d’insécuriser les futurs investisseurs dont la Guinée a besoin, le président a opposé un démenti catégorique, rappellant que les conclusions de l’audit demandé par la Banque Mondiale à la Cour des comptes en France invitaient à geler « tous les contrats signés en 2009 et 2010 ».
Enfin, au chapitre des crises qui secouent le continent africain, en Côte d’Ivoire et en Libye, le président guinéen se dit opposé aux interventions militaires et s’aligne donc sur la position de l’Union africaine. Ce jeudi 24 mars 2011, Alpha Condé doit s’entretenir avec Alain Juppé.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.