Don't Miss

Madagascar: les grévistes menacent de reprendre leur mouvement

By on February 10, 2011

Dans le nord-uest de Madagascar, le port de Mahajanga est sous tension. En cause : le blocage depuis bientôt trois mois de 275 containers de bois de palissandre et de bois ordinaire, en partie travaillé. Les marchandises sont censées partir vers l’Ile Maurice et surtout vers la Chine mais les douanes se montrent inflexibles. Selon elles, seul l’envoi de produit fini est autorisé.

La semaine dernière, les dockers et les exportateurs de bois ont déjà bloqué le port de Mahajanga mais ils ont vite arrêté leur mouvement après une conciliation. Face à l’immobilisation persistante de leurs marchandises, ils menacent de reprendre leur mouvement dans les prochains jours.

Alors qu’ils dénoncent une incompréhension des services douaniers, les opérateurs s’en remettent désormais au président Andry Rajoelina pour pouvoir, enfin, évacuer leurs 275 containers. A l’intérieur : du bois ordinaire mais aussi du palissandre, interdit à l’exportation, s’il est brut.

Les neuf opérateurs se défendent en assurant que les pièces sont travaillées, ou tout du moins, qu’elles ne diffèrent pas de celles qu’ils ont l’habitude d’expédier depuis 2007, et l’arrêté interministériel régissant ces matériaux. Ils reconnaissent toutefois qu’ils n’ont pas les moyens techniques de faire les finitions exigées, et c‘est cette nuance qui est à l’origine du problème.

Autre raison, sans doute la conjoncture politique alors que le trafic de bois précieux a été sous le feu des projecteurs ces derniers mois. Une injustice, selon les exportateurs de Mahajanga qui ne comprennent pas pourquoi on les pénalise alors qu’ils souhaiteraient justement, agir en toute légalité.

Pour les opérateurs, qui prétendent que la valeur totale des containers, avant leur marge, est de près de 2 millions d’euros, la perte est énorme – même si certains ont reçu des avances de leurs clients.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.