Don't Miss

Un cargo japonais attaqué au large de la Somalie

By on December 14, 2010

Un cargo japonais a été attaqué au large de la Somalie apparemment par des pirates, qui ont été mis en fuite par un navire de guerre chinois, a indiqué mardi le ministère nippon des Transports (AFP).
    L'”Oriental Rose”, navire de 8.259 tonnes battant pavillon panaméen et transportant 21 hommes d’équipage — 19 Philippins et deux Sud-Coréens — est opéré par l’armateur japonais Daitoh Trading.
    “Il a été la cible de tirs de fusil ou d’un lance-roquette provenant d’un bateau suspect, lundi soir, et des vitres ont été brisées”, a déclaré un responsable du ministère. “Certains membres d’équipage ont été légèrement blessés par des éclats de verre.”
    Le bateau s’est enfui devant l’arrivée d’un bâtiment de guerre chinois, qui escortait le cargo japonais et d’autres navires, a-t-il ajouté.
    L'”Oriental Rose”, qui venait des Pays-Bas, a poursuivi sa route vers l’Inde comme prévu, a encore précisé le responsable du ministère.
    La marine japonaise s’est jointe l’an dernier aux opérations de lutte contre la piraterie menées par les Etats-Unis, la Chine et une vingtaine d’autres pays au large de la Corne de l’Afrique, une zone stratégique permettant l’accès au Canal de Suez.
    Selon le décompte de l’association Ecoterra, spécialisée dans les questions de piraterie, les pirates somaliens détiennent plus d’une trentaine de bâtiments étrangers et près de 650 otages. Un acte de piraterie sur deux dans le monde est commis au large des côtes somaliennes ou dans le Golfe d’Aden, selon le bureau maritime international.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.