Don't Miss

Cameroun: festival Couleurs Urbaines

By on December 10, 2010

Armand Djoualeu

La 4ème édition du festival couleurs Urbaines a débuté ce mercredi au camp Sonel Essos, à Yaoundé.
Plusieurs programmes à l’affiche comme les Danses urbaines, musique urbaine et autres ateliers.

Mais le festival en soi a connu beaucoup de difficultés notamment le sponsoring. Le directeur du festival Monsieur Hans Bong le confirme: “…Nous ne pouvons exister que par le soutient financier des sponsors.” L’absence de sponsor est due selon lui au fait qu’il y a eu beaucoup de dépenses liées au cinquantenaire de l’indépendance.

Lors d’une conférence de presse, Idrissou de Kamer Hip-Hop, Julio, Gabin, Krotal et Dj Bilik tous artistes de musique Urbaine disent vouloir sauver le mouvement musique urbaine au Cameroun. Ils déplorent tout de même le fait de ne pas être soutenus par des média et des opérateurs culturels.

Le thème majeur de cette édition s’intitule: “lutte contre la précarité et la pauvreté dans la création artistique urbaine locale.” En effet, ils entendent marquer les esprits en s’inscrivant comme une plateforme de référence, d’échange et de partage.

Créé en 2007, couleur urbaine est également un vecteur de cohésion sociale, d’action économique, un atout majeur de développement et de lutte contre la pauvreté.

About Armand Djoualeu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.