Don't Miss

Cameroun: des routes sécurisées?

By on October 15, 2010

L’entreprise, Alavrion,spécialisée dans la conception des réseaux de vidéosurveillance vient de faire la proposition au ministère des Transports.

Les accidents de circulation survenus ces derniers temps sur les routes du Cameroun ont certainement amené les responsables de cette entreprise, créée il y a 15 ans et ayant son siège à Tel Aviv en Israël, de se rapprocher des responsables camerounais en charge des transports. Lors d’une rencontre avec des hommes de médias à Douala mercredi dernier, le directeur commercial de Alavrion pour l’Afrique a indiqué avoir fait l’offre de vente des équipements de vidéosurveillance au ministère des Transports, ainsi qu’au ministère de l’Administrations territoriale et de la Décentralisation et certaine municipalités. « Les autorités se sont montré très intéressées. L’offre sera étudiée et nous aurons certainement la réponse très prochainement », a affirmé Joseph Tordjman. Si cette offre est acceptée, il s’agira alors pour cette société qui fournit des équipements de surveillance permanente avec Wimax et qui a fait un chiffre d’affaires de 250 millions de dollars en 2009, de livrer des caméras de surveillance qui seront installées sur nos axes routiers.

Avec Alvarion, soutient son directeur commercial pour l’Afrique, « il est désormais possible d’ajouter et de placer les caméras à des endroits qui étaient autrefois incessibles avec un réseau filaire ». De plus, poursuit ce responsable, « l’installation à large bande sans fil offre une connexion de haute capacité nécessaire pour les images à haute résolution sur des dizaines de kilomètres, complètement isolé et sécurisé avec une base de mécanisme de cryptage intégrée ». C’est donc de manière concrète ce que propose cette société qui fournit des solutions d’infrastructures de réseau pour les technologies 4G haut débit ans fil, permettant à ses clients (les opérateurs de télécommunications, les fournisseurs de services Internet, les entreprises, les services publics, les municipalités et les organismes de sécurité publique) l’accès aux applications à la large bande. La vidéosurveillance proposée par cette entreprise n’est pas seulement adaptée aux transports. D’autres institutions peuvent aussi avoir recours à ces équipements. C’est dans ce contexte qu’Alavario est par exemple, souligne Joseph Tordjman, le fournisseur de la société de téléphonie Orange Cameroun dans le domaine de l’Internet mais également un fournisseur dans le même domaine du groupe Mtn.

Mutations.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.