Don't Miss

Des évangélistes expulsés du Maroc pour prosélytisme

By on March 10, 2010

Une trentaine d’étrangers ont été arrêtés et expulsés au Maroc. Les personnes mises en cause sont des missionnaires. Le ministère marocain de l’Intérieur leur reproche de s’être livrés à « des activités de prosélytisme visant des enfants en bas âge, n’ayant pas plus de dix ans ». Open doors (Portes ouvertes), une ONG d’obédience protestante évangéliste se déclare « inquiète de l’augmentation des actes antichrétiens dans le royaume chérifien ».
Selon le ministère de l’Intérieur, seize de ces étrangers dirigeaient un orphelinat dans le Moyen Atlas. Ils auraient tenté de convertir au christianisme les enfants dont ils s’occupaient. « Faux », répond sur son site internet le directeur de l’orphelinat. « Depuis l’ouverture du centre il y a dix ans, précise Chris Broadbent, ses dirigeants ont toujours été des chrétiens pratiquants et les autorités le savaient ».

Alors prosélytisme ou excès de vigilance des autorités ? D’après le ministre de la Communication joint par RFI, c’est la population locale qui se serait plainte auprès des autorités.

Reste à savoir combien de personnes exactement ont été expulsées car des sources diplomatiques à Rabat affirment que le coup de filet dépasserait les trente personnes. Sept Néerlandais, une cinquantaine d’Américains, mais aussi des Britanniques, des Néo-Zélandais et des Coréens auraient été expulsés. Tous ont été dans l’obligation de quitter le territoire marocain sous quarante-huit heures, et ce, sans avoir été présentés devant un juge.

Dans la soirée du 9 mars 2010, le ministère néerlandais des Affaires étrangères était le seul à réagir. Dans un communiqué, il a protesté contre ces expulsions expéditives. Selon lui : « elles ne respectent pas la liberté de culte ».

RFI.

About AfricaTimes

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.