Don't Miss

Cameroun: Trois mille logements attendus en octobre 2011

By on February 18, 2010

Des hommes d’affaires tunisiens et leur partenaire Camerounais Soprin, ont rencontré hier le ministre du Commerce. Une forte délégation tunisienne, avec à sa tête Chokri Mamoghili, secrétaire d’Etat auprès du ministre tunisien du Commerce et de l’artisanat urbain, était l’hôte de Luc Magloire Mbarga Atangana,

ministre camerounais du Commerce hier mardi 16 février 2010. Après une heure et demie d’entretien, M. Chokri Mamoghili a déclaré : «Tout au long de nos entretiens, nous avons abordé plusieurs questions, à savoir, le renforcement des relations commerciales entre le Cameroun et la Tunisie. Nous avons également évoqué les possibilités de fructifier les exportations et les importations entre nos deux pays, de développer un partenariat bilatéral sur le plan technique. Ces partenariats vont davantage se traduire avec des flux d’investissements directs. Les investisseurs tunisiens sont d’ailleurs déjà prêts pour concrétiser ces initiatives».

M. Chokri Mamoghili a également invité les hommes d’affaires camerounais à visiter la Tunisie. Le Cameroun a-t-il est un modèle de développement en Afrique centrale. Après avoir initié des accords avec des pays arabes, ils se sont rendus il y a quelques semaines dans les pays de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (Uemoa). C’est donc dans la même lancée qu’ils ont décidé de se rendre en Afrique centrale en commençant par le Cameroun.
Les hôtes du ministre prennent également part à la 3ème session du forum d’affaires Tuniso-camerounais qui a débuté hier à Douala et qui s’achève le 18 février 2010. En marge de cette rencontre Ndoe Fulbert responsable de la Société de promotion immobilière nationale (Soprin) et par ailleurs partenaire de la délégation tunisienne a remboursé un encart de crédit au fournisseur tunisien pour un montant de quarante deux millions. Selon ce dernier : « Nous sommes en train de régler une dette qui a été faite pour la réalisation d’un programme immobilier de 770 logements sociaux avec pour site le quartier Ahala ».

Plusieurs sources de financements ont permis de réaliser ces logements pour un montant global de 17 milliards de Fcfa. Parmi ces contributeurs, de nombreuses institutions financières de la place. Ces logements qui seront définitivement livrés en octobre 2011 ont été réalisés pour les Camerounais de la diaspora. Le nom de baptême de ces logements n’a pas été choisi au hasard : « Cité des cadres ». Trois mille logements sont prévus à Nkongoa à 8 kilomètres de Mfou avec 70% de logements sociaux. La visite de la délégation tunisienne a été ponctuée par une excursion à Ahala sur le site où ont été réalisés ces appartements. C’était en compagnie du ministre du Commerce.

In Le Jour.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.