Don't Miss

Rwanda: attaques à la grenade à Kigali

By on February 22, 2010

La police rwandaise a arrêté un troisième suspect dans le cadre de l?enquête en cours sur les attaques à la grenade vendredi soir à Kigali, qui a fait deux tués selon un bilan revu à la hausse, a-t-on appris lundi de source officielle.

Le suspect, âgé de 21 ans, a été appréhendé samedi soir dans un marché du district de Huye, dans le sud du pays, a rapporté Radio Rwanda, citant le porte-parole de la police, Eric Kayiranga.

“Il a avoué sa responsabilité et reconnaît qu?il faisait partie du plan”, a indiqué la radio citant le porte-parole.

Deux personnes avaient été appréhendées le soir-même de l’incident, et appartiendraient “aux Interahamwe” (milice extrémiste hutu, dont les membres ont perpétré le génocide de 1994 au Rwanda), selon la police.

Par ailleurs, toujours selon la radio nationale, une personne parmi la trentaine de blessés dans ces attaques a succombé à ses blessures, ce qui porte à deux le nombre des tués.

Un précédent bilan faisait état d?un mort et 30 blessés, dont 5 graves.

Des grenades ont été lancées vendredi soir en trois endroits différents de la capitale. Ces attaques visaient des lieux publics habituellement très fréquentés en fin de semaine: la gare routière de Nyabugogo, le restaurant “chez Venant” et un immeuble qui abrite plusieurs commerces au centre-ville.

En plein renouveau, Kigali est considérée comme l’une des villes les plus sûres d’Afrique, avec des services de sécurité omniprésents.

Afp.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.