Don't Miss

RDC: La tension va-t-elle redescendre au Katanga?

By on February 11, 2010

La province du sud du pays est en proie à de sérieux troubles politiques. L’Assemblée provinciale a été fermée au début du mois après le passage à tabac de députés signataires de motions de défiance contre le questeur et deux ministres provinciaux suspectés de détournement. La gestion du président de l’Assemblée provinciale fait l’objet de contestation. Tout cela s’inscrit dans un contexte d’antagonisme exacerbé entre Katangais du sud et du nord. A Kinshasa, la situation est prise au sérieux.

Depuis plus d’une semaine, des délégations d’élus du Sénat et de l’Assemblée nationale mais aussi des conseillers du président Kabila sont à pied d’œuvre à Lubumbashi pour entendre les différents protagonistes.

Les sénateurs prévoient de rendre leur rapport d’ici 24 heures pour proposer quelques pistes de règlement de la crise, qui a abouti fin janvier au tabassage de députés de la province dans l’enceinte même de l’Assemblée.

Ces élus accusent le président Gabriel Kyungu wa Kumwanza de mal gérer l’Assemblée provinciale et de faire obstruction à leurs motions. Ils affirment également que ce sont les jeunes de son parti qui les ont agressés. L’enquête du parquet censée faire la lumière sur ces événements n’a pour l’instant rien révélé et l’Assemblée est toujours fermée.

Parallèlement, les représentants des communautés du Sud et Nord-Katanga ont été réunis pour tenter de mettre fin aux tensions. Ces derniers mois, l’antagonisme et les ressentiments se sont exacerbés à coups de tracts insultants et de débats xénophobes dans les médias.

Les Katangais du sud reprochent à ceux du nord de les marginaliser dans les différentes institutions. Les sudistes réclament de plus en plus fort la création des quatre provinces du Katanga prévue par la Constitution, mais l’échéance fixée au mois de mai prochain pour appliquer le processus de décentralisation ne sera pas tenue. Le président Kabila, dont la famille paternelle est originaire du nord, devra trouver rapidement les moyens de calmer le jeu au Katanga.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.