Don't Miss

Madagascar: Andry Rajoelina veut organiser des élections

By on February 12, 2010

Les députés européens considèrent comme « illégal » le régime d’Andry Rajoelina, et demandent en conséquence des sanctions individuelles et ciblées. Les parlementaires continuent d’en appeler à une sortie de crise consensuelle et donc à l’application des accords de Maputo. Mais Andry Rajoelina persiste dans sa volonté d’organiser unilatéralement des élections législatives au plus vite.

Le citoyen malgache a appris à vivre avec les rumeurs depuis plus d’un an que dure la crise. Et plus on est dans l’impasse, plus les hypothèses fleurissent. Aujourd’hui que la situation semble complètement bloquée, on ne sait plus à quel saint se vouer. Alors, il faut se baser sur le concret. Le 11 février, un communiqué de la présidence a confirmé l’intention d’Andry Rajoelina d’organiser des élections au plus vite afin que « le peuple puisse exercer son pouvoir souverain ».

Pour assurer les meilleures conditions possibles, les autorités malgaches comptaient même demander de l’aide à l’Union européenne. Mais dans le même temps à Strasbourg, le Parlement européen a adopté une résolution très sévère à l’encontre du régime au pouvoir dans la Grande Ile, qui défierait la communauté internationale. Comme l’Union africaine, l’UE en appelle donc au respect des accords signés, et menace de sanctions individuelles et ciblées.

Comment va réagir la Haute autorité de transition, isolée mais aussi de plus en plus divisée ? Les spéculations vont bon train. Mais jusqu’à présent, le citoyen malgache est toujours dans l’attente.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.