Don't Miss

Andry Rajoelina propose sa solution à la crise malgache

By on February 6, 2010

Le président de la Haute autorité de transition de Madagascar soumet un nouveau schéma de sortir de crise. Même s’il apporte des concessions, ses propositions ne semblent pas recueillir l’ adhésion des quatre mouvances politiques du pays. C’est ce 6 février 2010 que ces dernières doivent donner leur réponse à la proposition de compromis remise par Jean Ping, le président de la Commission de l’UA (Union Africaine), qui insiste sur la mise en place des accords de Maputo.

Conseil supérieur de contrôle de la transition, chargé de ratifier les ordonnances ministérielles et où l’opposition serait en majorité, voilà pour l’inclusif. Une commission électorale indépendante composée de membres de la société civile, voilà pour la neutralité. La proposition d’Andry Rajoelina a le mérite de rester dans l’esprit de Maputo inclusive et neutre donc, mais elle a le lourd handicap de se distinguer assez largement des accords proprement dits.

Plus de gouvernement de consensus, un calendrier électoral bouleversé, le schéma est très nouveau. Mais la communauté internationale qui a dirigé la médiation, insiste pour la mise en œuvre de Maputo. Et les adversaires de la Haute autorité de transition ont la même exigence. Ramisandrazana Rakotosoa, de la mouvance Ratsiraka, refuse ainsi de commenter la proposition de Rajoelina, mais ne ferme pas complètement la porte non plus : « Dans l’immédiat, je pense que c’est hors sujet. Parce que cela ne correspond pas à l’accord de Maputo, et par conséquent, comme c’est hors sujet, je n’ai pas d’avis à émettre là-dessus. Par contre, si d’un commun accord on sort vraiment de tout cela, et que nous serons tous sur le même plan d’égalité pour discuter d’autres choses, … ce sera autre chose», conclut-elle.

Repartir sur de nouvelles bases, on en est encore loin. Mais après cinq mois de blocage depuis leur signature, on a du mal à imaginer aujourd’hui les accords de Maputo appliqués stricto sensu.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.