Don't Miss

Nigéria: Umar Farouk Abdulmutallab en question

By on December 27, 2009

Le jeune Nigérian de 23 ans qui a tenté de faire exploser un avion assurant un vol entre Amsterdam (Pays-Bas) et Detroit (nord des Etats-Unis), a été inculpé samedi 26 décembre par la justice américaine.

Il devait comparaître dans la journée de dimanche devant un juge. Umar Farouk Abdulmutallab, issu d’une famille nigériane connue, était passé par des écoles prestigieuses où il s’était fait remarqué pour ses vues religieuses extrémistes.

Le jeune Umar Farouk Abdulmutallab est le dernier des 16 enfants d’une riche famille nigériane originaire de l’Etat de Katsina dans le nord du pays.

Avant de prendre sa retraite il y a deux semaines à peine, son père Umaru Mutallab, 70 ans, était à la tête de la première banque du pays, la First Bank of Nigeria. Il a également dirigé un autre grand établissement nigérian, la United Bank of Africa jusqu’en 1988, ainsi que la première banque islamique du Nigeria, la Jaiz International. Il siège d’ailleurs toujours au conseil d’administration de plusieurs grandes entreprises du pays. Dans les années 70, Umaru Mutallab a même été ministre au sein des gouvernements militaires.

Son fils, Umar Farouk, 23 ans aujourd’hui, est allé au lycée au Togo, à la British International School de Lomé. Selon des medias nigérians, il se serait déjà alors fait remarqué par des prêches réguliers auprès de ses camarades. En 2005, il part pour le Royaume-Uni. Pendant trois ans, il suit des études d’ingénieur au prestigieux University College of London.

Après son séjour londonien, le jeune homme souhaite poursuivre ses études au Caire. Mais son père préfère l’envoyer à Dubaï. Et quelques semaines après son arrivée aux émirats, Umar Farouk aurait prévenu sa famille de son départ pour le Yémen.

Connaissant les penchants religieux radicaux de son fils, Umaru Mutallab décide alors d’alerter les autorités américaines qui placent le jeune homme sur une liste de personnes à surveiller, mais sans lui interdire l’entrée aux Etats-Unis.

RFI.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.