Don't Miss

Soudan: opération surprise de désarmement à Juba

By on September 9, 2009

La police a perquisitionné des maisons, assigné la population à résidence et bloqué des rues mercredi dans la capitale du Sud-Soudan, Juba, lors d’une opération visant à saisir des armes illégales en circulation, selon un journaliste de l’AFP et un responsable militaire

“C’est un effort de désarmement visant à saisir tous les fusils illégaux en circulation”, a déclaré à l’AFP le général Kuol Diem Kuol, porte-parole de l’Armée populaire de libération du Soudan (SPLA, ex-rebelles sudistes).

“L’opération est dirigée par le ministère de l’Intérieur. . . Le SPLA appuie la police qui est la force menant cette opération”, a précisé le responsable militaire.

Les routes étaient bloquées mercredi matin à Juba, alors que les autorités fouillaient des maisons à la recherche d’armes illégales et que la population était assignée à résidence. Les employés des Nations unies au Soudan ont aussi reçu la consigne de rester chez eux jusqu’à la fin de l’opération.

Un journaliste de l’AFP sur place a vu des soldats déployés aux différents carrefours de la ville.

Cette opération survient alors que l’émissaire des Etats-Unis pour le Soudan, Scott Gration, était attendu mercredi à Juba pour le début d’une nouvelle tournée qui doit le mener aussi à Khartoum et au Darfour (ouest).

Les forces de sécurité avaient tenté à plusieurs reprises de saisir des armes illégales au Sud-Soudan, une région inondée par les armes automatiques laissées sur le terrain après la fin de la guerre civile Nord-Sud qui a fait près de deux millions de morts de 1983 à 2005.

Des campagnes passées de désarmement avaient été critiquées parce qu’elles auraient exacerbé les violences en laissant par exemple un village désarmé à la merci d’un autre qui ne l’était pas.

Des affrontements sur fond de rivalité tribale ont fait quelque 2. 000 morts depuis le début de l’année au Sud-Soudan, l’ONU s’alarmant du fait que le nombre de morts y soit supérieur à celui enregistré au Darfour au cours de la même période.

Afp

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.