Don't Miss

RDC: un ultimatum lancé aux rebelles hutu rwandais

By on July 8, 2009

L’armée de la République démocratique du Congo (RDC) a menacé mardi les rebelles hutu rwandais actifs dans l’est du pays de les “neutraliser par la force” s’ils ne déposent pas les armes “dans un bref délai”.

hutus Les Forces armées de la RDC (FARDC) demandent aux rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) de se “regrouper, de déposer les armes et de (se) rendre soit à (leurs) unités soit à la Mission de l’ONU en RDC (Monuc) pour (leur) rapatriement”, selon un communiqué de l’état-major transmis à l’AFP.

“Si vous ne le faites pas, les FARDC vont bientôt nettoyer tous les secteurs où vous vous trouvez pour vous neutraliser par la force dans un très bref délai”, a averti le porte-parole de l’armée congolaise, le colonel Léon-Richard Kasonga, sans plus de précisions.

“Où que vous soyez, regroupez-vous”

Quelque 5. 000 à 6. 000 rebelles membres des FDLR se trouvent actuellement dans les provinces du Nord et Sud-Kivu (est). Certains d’entre-eux ont participé au génocide de 1994 contre la minorité tutsi au Rwanda, avant de s’installer dans l’est de la RDC, frontalier avec ce pays.

“Nous savons que vous vous cachez dans les grandes villes et dans certaines localités (. . . ). Vous avez des pharmacies, des magasins, des sociétés de transport, vous entretenez des relations avec quelques commerçants ou hommes d’affaires inciviques”, affirment encore les FARDC.

“Où que vous soyez, regroupez-vous, envoyez un message aux FARDC, à la Monuc ou aux responsables” chargés du désarmement et de la réinsertion des groupes rebelles, a insisté l’armée, invitant les plus “modérés” à se démarquer “des extrémistes”.

Autrefois supplétifs des FARDC contre la rébellion congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), depuis peu ralliée à Kinshasa, les FDLR sont aujourd’hui traquées par l’armée congolaise, appuyée par les Casques bleus de l’ONU essentiellement pour la logistique. L’armée de Kinshasa a même mené en début d’année une opération conjointe sans précédent avec les militaires de Kigali pour pourchasser les rebelles hutu.

Les rebelles hutu commettent régulièrement des exactions contre les populations.

Kinshasa tente parallèlement de neutraliser des rebelles ougandais présents dans le nord-est de la RDC.

AFP.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.