Don't Miss

Egypte: des Français présumés islamistes expulsés

By on July 5, 2009

En un mois, l’Egypte a expulsé plus d’une vingtaine de ressortissants français présumés islamistes. Ces musulmans avaient d’abord été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du Caire de février dernier.

Aucune charge n’avait été retenue contre eux. Pourtant ces Français ont été catalogués comme des « extrémistes indésirables ». En guerre ouverte contre l’islamisme, les autorités égyptiennes procèdent régulièrement à ce genre d’expulsion.Ce n’est pas la première fois que l’Egypte expulse des Français pour cause d’islamisme.

Les autorités du Caire voient en effet d’un très mauvais œil l’affluence vers des madrasas d’Européens convertis à l’islam ou musulmans issus de l’émigration. Il s’agit généralement de centres islamiques salafistes déjà surveillés par les autorités qui, depuis des années, sont en guerre ouverte avec les diverses mouvances islamistes.

L’attentat contre des touristes français dans le bazar touristique de Khan el Khalili en février a renforcé la répression contre la nébuleuse islamiste et notamment les madrasas. Les autorités ont même récemment affirmé avoir arrêté plusieurs européens musulmans en relation avec l’attentat où une jeune étudiante avait trouvé la mort.

Parmi les terroristes présumés figurent des Français qui auraient fréquenté les mêmes madrasas que la vingtaine de Français expulsés. Sept des Français expulsés ont été longuement interrogés par la sécurité égyptienne, affirme le quotidien Al Masry el Yom.

RFI

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.